Si le jeu de rôle s'adresse au conscient et le psychodramme à l'inconscient, le jeu dramatique, lui, s'adresse au pré-conscient.

Le jeu dramatique et Winnicott

Les activités d'expression, restauration de l'estime de soi et désir d'apprendre

Historique du jeu dramatique

Le jeu dramatique à l'école maternelle

De l'album au jeu dramatique

Jeu dramatique et développement des compétences transversales (mémoire)

Le jeu dramatique, médiateur entre enfants et adultes

Apprendre et s'apprendre par le jeu dramatique

 

Il est un objet de médiation particulièrement intéressant pour la rééducation. D'ailleurs, beaucoup de rééducateurs y ont recours. Le jeu dramatique, mieux que tout autre me semble-t-il, est un objet qui permet à l'enfant de mettre en scène quelque chose de son monde intérieur, et ce faisant, de l'articuler avec le registre symbolique.

Il s'agit de proposer au groupe de jouer une histoire, existante au départ (que je raconte ou que je lis), pour, peu à peu, en inventer une, avec ou sans aides. Pour structurer le travail et garantir un cadre contenant, il est utile de définir un tour de rôle permettant à chacun, s'il le souhaite, de proposer à son tour une histoire (personnages, lieu, déroulement, dénouement....) que l'enfant bâtira seul ou avec le groupe dans l'espace de parole. Cette histoire sera ensuite jouée une ou plusieurs fois dans "l'espace scénique". Cela nécessitera une distribution des rôles par le meneur de jeu. Ce dernier devra également définir l'utilisation de l'espace et les représentations symboliques. Après l'activité, l'indispensable phase de symbolisation par la parole, le dessin ou l'écrit terminera la séance.

  -  Le jeu dramatique médiation de groupe  (mémoire rééducation)

 -  Théâtre et rééducation (mémoire de maria Fatima Dias)

  -  Groupe et jeu dramatique  (mémoire rééducation de Marie Anne Kneur)

   - Des liens internet

 

Jeu  dramatique

Intérêt
du jeu dramatique

 

 

 

 


 

 

 


Intérêt de cet objet de médiation:

-  Permet à l’enfant de donner forme à ses désirs et à ses émotions, voire à ses pulsions le tout étant contenu par le cadre rééducatif

-  Met en scène des désirs inassouvis (fantasme de toute puissance)

-  Propose par l’intermédiaire du jeu un processus de transformation qui permet de passer d’une étape à une autre (symbolique du conte)

-  Restaure la capacité à se projeter, à anticiper

-  Place l’enfant dans un espace transitionnel entre le pur fantasme et la réalité

-  Favorise le nouage souple entre deux registres du psychisme : registre imaginaire et registre symbolique

-  Permet l’enfant de se faire peur dans l’imaginaire afin que celle-ci ne fasse irruption dans le réel

-  Permet à l’enfant de s’essayer sans danger à de nouveaux rôles

-  Permet à l’enfant de passer du dire et au faire, du faire au dire

-  Stimule les processus de symbolisation (symbolisation des lieux, des objets…)

-  Demande de gérer l’espace scénique et d' organiser le temps (chronologie, logique)

-  Favorise l’expression corporelle (déplacements, gestes, mimiques)

-  Favorise l’expression verbale, l’expression du ressenti


  Des liens internet: